Non classé

Le Programme d’Études Intégrées de Lille (PEI), c’est quoi ?

Samedi 18 mars, le Tour de lInspiration fait étape à Lille avec le Programme d’Études Intégrées de Lille. On te fait découvrir notre partenaire pour cet évènement !

Le Programme d’Etudes Intégrées (PEI) : cest quoi ?

Lancé en 2007, le Programme d’Études Intégrées permet aujourd’hui à 3200 3èmes, Secondes, Premières et Terminales partout en France de se préparer aux études supérieures. « Et pas seulement Sciences Po » nous explique Louis, tuteur du programme d’Etudes Intégrées de Lille. En effet, bien que le quart des élèves accompagnés réussisse à intégrer un Institut dÉtudes Politiques, un tiers se dirige vers des classes préparatoires aux grandes écoles, et un autre tiers vers des universités de sciences sociales. « Le but du programme est de les aider à réussir leurs études supérieures, quelles qu’elles soient », nous explique Louis.

Les 9 Instituts d’Etudes Politiques (Strasbourg, Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Lyon, Aix- en-Provence, Lille, Rennes, Saint Germain en Laye) ont chacun un Programme d’Etudes Intégrées. Dans cet article, on se concentre sur le Programme d’Études Intégrées de Lille.

Des tuteurs dévoués, des élèves assidus

Etudiant en première année à Sciences Po Lille, Louis fait partie des 600 étudiants-tuteurs volontaires du programme. Il s’occupe d’un groupe d’élèves de lycée plusieurs heures par semaines, sur la base du volontariat. Soutenus par 600 professeurs qui donnent eux-aussi des cours aux élèves du programme, la plupart des tuteurs sont étudiants dans un Institut d’Etudes Politiques. Chacun a de bonnes raisons pour s’engager dans le programme. « Je fais ça car j’ai à cœur d’aider mes élèves à réussir. C’est aussi un bon moyen de gagner un peu d’argent dans le mois.» nous dit Louis. En effet, les tuteurs sont indemnisés pour les cours qu’ils donnent.
De leur côté, les collégiens et lycéens qui bénéficient du programme doivent s’acquitter symboliquement de 15 euros, en même temps qu’ils s’engagent à suivre sérieusement ces cours du samedi et à assister aux événements. La majorité des lycéens bénéficiaires sont boursiers ou futurs boursiers de lenseignement supérieur et proviennent de lycées en zone d’éducation prioritaire. « Tout le monde est libre de demander à s’inscrire via le site internet, que l’on soit en filière générale ou professionnelle, que l’on veuille s’améliorer en sciences ou en management » comme nous l’explique Louis.

Des liens privilégiés / des activités de qualités

« Les cours se passent en général très bien et les élèves sont vraiment très concentrés et réceptifs » nous explique Louis. « Les effectifs sont assez limités, ce qui permet à tout le monde de participer». Les cours peuvent également se faire en visioconférence via Skype, ce que les élèves apprécient beaucoup. Ils disposent aussi d’un espace en ligne pour discuter avec leur tuteurs et préparer leurs devoirs pour les prochaines séances. « Un vrai outil pédagogique » selon Louis, qui s’en sert également pour préparer les cours qu’il va donner à ses élèves .

Le Programme d’Études Intégrées de Sciences Po Lille propose aussi d’autres activités à ses élèves. L’équipe du Programme d’Études Intégrées de Lille  organise régulièrement des rassemblements de tous les niveaux scolaires et des séjours de formations où les élèves bénéficient de cours magistraux pour apprendre à prendre des notes. Emmanuelle et Pierre, deux lycéens du programme, se rappellent avoir assisté aux conférences d’une journaliste de France 2 et d’un membre du corps de réaction rapide de l’OTAN. « C’était vraiment très inspirant » nous raconte Pierre. À cela s’ajoute des visites culturelles dans la ville de Lille, et des temps de présentations des filières d’études dans le supérieur. Emmanuelle, comme beaucoup, se sont découverts une vocation grâce à ces sessions d’orientation.

C’est donc naturellement que le Programme d’Études Intégrées de Lille s’associe au Tour de lInspiration pour cette étape samedi 18 mars à Sciences Po Lille. Tu pourras retrouver Louis, avec qui tu peux déjà discuter sur Inspire, la plateforme dorientation qui t’est dédiée ! Tu pourras aussi y discuter avec des centaines d’étudiants prêts à répondre à tes questions, selon les formations qui t’intéressent.

N’attends plus pour réserver ta place sur le site internet du Tour de l’Inspiration !

Les éclaireurs te racontent leur expérience du Tour sans détour !

3 décembre à Rouen, 17 décembre à Lyon, 14 janvier à Marseille, 4 février à Cergy, et bientôt le 18 mars à Lille. Depuis le début de l’année scolaire, le Tour de l’Inspiration a déjà aidé à s’orienter des centaines de lycéens dans de nombreuses villes en France. Tu as d’ailleurs peut-être déjà assisté à une étape ou tu en as déjà entendu parler. Pas encore ?! Pas de panique, les étudiants qui ont animé ces journées t’expliquent ce que c’est, ce que tu  gagnes à y participer et comment faire pour t’inscrire ! 

Le Tour de l’Inspiration en quelques mots  

Beaucoup de lycéens ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent faire après le BAC. Au moment des inscriptions sur la plateforme APB, il est parfois assez compliqué de faire les meilleurs choix pour soi.
Le Tour de l’Inspiration a justement pour but d’aider les lycéens à s’orienter autrement dans les études supérieures. Pendant une après-midi, tu peux échanger avec des étudiants, qu’on appelle des éclaireurs, les écouter te raconter leur parcours, discuter avec eux et participer à des ateliers pour te préparer à ta vie de futur étudiant. Ayant peut-être connu les mêmes doutes que toi pour leur orientation, tu pourras leur poser toutes les questions que tu souhaites sur le CROUS, l’obtention d’une bourse, la différence entre un DUT et un BTS… Le Tour de l’Inspiration n’est pas un salon étudiant, mais un forum où tu pourras échanger avec des étudiants qui connaissent tes préoccupations.

Une après midi en 3 étapes  

  1. Un premier temps de l’après-midi appelé “À voix haute” va te permettre d’écouter 3 étudiants, chacun se présentant sur scène dans un amphithéâtre pendant 15 minutes environ. Ils te parlent de leur arrivée dans les études supérieures et des défis qu’ils ont rencontrés. Hillary, 19 ans, étudiante en classe préparatoire d’école de commerce au lycée Montaigne à Paris, s’est déjà prêtée à l’exercice à plusieurs reprises : « Les lycéens sont particulièrement à l’écoute car ils se reconnaissent dans nos parcours, ils se sentent inspirés » avait déclaré l’éclaireuse après l’étape de Cergy. Elle aussi a beaucoup hésité avant de s’orienter : « je suis allée voir la conseillère d’orientation, des professeurs, des amis…  ». Et c’est au bout de nombreuses rencontres et d’échanges qu’elle a finalement trouvé sa voie.

    Vaitheki, une autre
    éclaireuse a elle aussi connu ce défi dès son arrivée dans le supérieur. “J’ai fait une Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES) à Paris VI – Pierre et Marie Curie que je n’ai pas eu. En fait mes résultats n’étaient pas assez bons pour me permettre de refaire une première année. Il fallait que je fasse une année de licence ailleurs. Du coup, je suis allé à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), et j’ai pu ensuite revenir en première année de PACES. Pendant ma deuxième année de PACES, j’ai réalisé que cette filière n’était pas faite pour moi. Du coup j’ai encore changé pour revenir en licence de langue. Aujourd’hui, je suis contente d’être dans une voie qui me plaît beaucoup plus ! Je suis en Master Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation (MEEF) à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE). En tout cas c’est vrai : c’est très dur de savoir ce qu’on peut faire après le bac ».

    2. Dans un deuxième temps, tu pourras faire un atelier qu’on appelle “Mon arbre à Solutions” qui va t’aider à apprendre à t’organiser dans ta nouvelle vie d’étudiant. En compagnie d’un petit groupe d’éclaireurs, tu reçois des conseils utiles, pratiques et méthodologiques directement issus de leurs expériences. Comment financer ses études, la cantine, comment se déplacer ou encore qu’est ce que la BU ? « Les lycéens se sentent à l’aise très rapidement » explique Vaitheki, “ce qui leur permet de poser beaucoup de questions, et on leur donne des réponses assez précises” comme le rappelle Hillary. 

    Cet atelier pourra être précédé d’un autre temps appelé “
    Inspire Expire”. Tu vas pouvoir réagir aux parcours d’étudiants que tu viens d’entendre et rencontrer d’autres lycéens. Tu pourras même repartir avec une photo polaroid, rien que ça !

    3.Vient ensuite le moment où tu peux aller voir les étudiants et leur parler directement pendant les “Rencontres Eclair”. Tu peux facilement trouver les étudiants dont les filières t’intéressent grâce à un document qui t’est donné à ton arrivée. Tu peux en profiter pour assaillir de questions les éclaireurs qui n’attendent que ça ! Comme le dit Hillary, “C’est un moment très riche en échanges !”.


Des
étudiants totalement bénévoles


Tous les étudiants présents sont des bénévoles qui prennent un vrai plaisir à répondre à tes questions et à te donner des idées. Lorsqu’elle a participé pour la première fois à une étape du Tour de l’Inspiration, Vaitheki était alors photographe. L’ambiance très conviviale et la simplicité de l’événement lui ont donné envie de participer aux étapes en tant qu’éclaireur : « Je suis très contente de répondre aux questions des lycéens. J’aurais beaucoup aimé avoir ces réponses quand j’étais lycéenne ». Elle a aussi à cœur d’aider les lycéens qui ne se retrouvent pas dans la multitude de sites internet d’aide à l’orientation. « Le Tour de l’Inspiration, ça sonne plus vrai. Les sites internet ça existe, mais c’est pas aussi complet. On peut y lire beaucoup d’informations sans pour autant être vraiment accompagné ».  

Les éclaireurs, c’est donc une communauté de jeunes étudiants, très souvent de ta région,  aux parcours très variés, qui t’aident à faire les meilleurs choix possibles pour ton orientation. Beaucoup d’entre eux d’ailleurs continuent à garder contact avec des lycéens rencontrés pendant des étapes du Tour de l’Inspiration grâce à Inspire. Cette plateforme d’aide à l’orientation te permet de discuter avec des étudiants dont les parcours t’intéressent. Plusieurs milliers de lycéens s’en servent déjà et tirent des conseils très utiles. Vaitheki, Hillary et beaucoup d’autres étudiants y sont déjà et ils te répondront très rapidement. Ton inscription te prendra moins de 5 minutes !

Une journée pour toi 

Pour Hillary, l’objectif de cette journée, en plus de t’aider à t’orienter c’est aussi de te « donner de l’ambition ». Peut-être que tu n’as pas autour de toi des gens qui partagent le même niveau d’ambition que toi. Le Tour de l’Inspiration c’est aussi l’occasion de rencontrer des personnes avec le parcours que tu souhaites faire et qui sauront t’expliquer le chemin qu’il ont pris afin que tu puisses prendre le même. Peu importes les conditions autour de toi « quand on veut, on peut » !

Que tu sois timide ou pas, serein ou dans le flou, sûr ou pas de ton avenir dans les études supérieures, le Tour de l’Inspiration c’est un événement qui t’est entièrement consacré.
C’est donc un moment privilégié pour t’aider à faire des décisions plus éclairées sur ton orientation ! 

Si tu veux suivre l’actualité du Tour et ne pas manquer les prochaines étapes, tu peux nous suivre sur Facebook et t’inscrire aux prochaines étapes sur notre site. A très bientôt !  

L'équipe d'Ambition Campus

Découvre Ambition Campus !

Ambition campus est une association fondée en 2007 à Sciences Po Paris par des étudiants de cette école. Sa mission : aider les lycéens franciliens en classe de terminale, issus de milieux défavorisés et scolarisés au sein d’établissement situés en Zone d’Education Priotitaire (ZEP), à s’orienter et dépasser l’autocensure. Le Tour de l’Inspiration se reconnait dans les valeurs d’Ambition Campus. C’est donc naturellement que nous voudrions te faire découvrir cette association !

Ambition Campus s’appuie sur un constat : l’égalité des chances reste un combat inachevé en France en témoigne la sous-représentation d’enfants de certaines catégories professionnelles dans l’enseignement supérieur. À ce titre depuis 2002, le poids de l’origine sociale sur la performance d’un élève de 15 ans a augmenté de 33% (source : Éducation Nationale). Ainsi, les personnes issues de milieu défavorisés se retrouvent sous représentés dans l’enseignement supérieur et notamment dans les filières d’excellence. Sur ce constat, Ambition Campus mène donc des actions sur les Terminales en faveur de l’égalité des chances en leur donnant les moyens d’ambitionner.

Les services que propose Ambition Campus :

Si l’action d’Ambition Campus s’inscrit initialement dans le cadre des « Convention d’éducation Prioritaire » lancée par Richard Descoings en 2001 à Sciences Po Paris, ses actions et résultats dépassent ce cadre. Ainsi, l’association propose des ateliers de prises de parole en public, des ateliers métiers et d’orientation post-bac, des stages du culture générale, des débats, des conférences/masterclass …

Les lycéens de Terminale suivis par Ambition Campus pour intégrer Sciences Po Paris bénéficient de séances de préparation et d’oraux blancs. Chaque année l’association organise plus de cent oraux blancs où sont invités à participer des professionnels de différents milieux qui prennent beaucoup de plaisir à coacher les lycéens.

L’association met également en place des stages pendant les vacances scolaires, au cours desquels les étudiants de terminale peuvent développer leur culture générale et préparer sereinement les différentes épreuves de l’année. La plupart des lycéens accompagnés proviennent de 10 lycées classés ZEP en partenariats avec Sciences Po, en Seine-Saint-Denis et dans le Val d’Oise notamment.

L’association organise également des nombreuses sorties culturelles au sein de lieux de prestige : Conseil D’état, Banque Nationale de France, Cour des Comptes, Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI) …

Tous ces services sont toutefois évidemment gratuits et ouverts à tous les lycéens.

L’association a permis à des centaines de lycéens d’intégrer des formations d’excellence. Chaque année l’association permet à une dizaine de lycéens d’intégrer Sciences Po Paris, d’autres lycéens suivent des voies différentes, le plus important étant de dépasser le phénomène d’autocensure face à certaines formations dites « sélectives » ou « élitistes ».

L’équipe d’Ambition Campus :

L’équipe d’Ambition Campus est en grande majorité composée d’étudiants de Sciences Po Paris mais pas seulement; c’est ce qui lui permet d’avoir des personnes issues d’horizons différents. Tous les tuteurs membres de l’équipe sont très attachés aux questions éducatives et à l’égalité des chances. . De plus en plus de parrains, étudiants et professionnels rejoignent l’association par le biais du bouche à oreille et de leur page Facebook que tu peux retrouver en cliquant ici.

Ambition Campus se distingue en proposant un suivi de groupe : chaque parrain suit un groupe de 2 à 3 lycéens. L’intérêt de ce suivi original est de dynamiser les échanges entre ses membres et donc de développer la relation des parrains avec leurs filleuls.

Ambition Campus voit dans le Tour de l’Inspiration une excellente occasion de mener des missions dans le sens de l’égalité des chances pour les lycéens. N’hésite pas à aller voir leur site internet en cliquant ici. Tu pourras retrouver l’actualité de l’association, et en prime, une vidéo de présentation !

 

DSE et CROUS, qu’est-ce que c’est ?

Tu as peut-être déjà vaguement entendu parler de DSE et de CROUS sans savoir réellement à quoi ce deux mots font référence. Tu es tombé sur le bon article. Ils te seront d’un grand secours une fois étudiant ! L’équipe du Tour de l’Inspiration t’explique en détail.

Le Crous ou le Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires est le service public de référence de la vie étudiante. Il dépend du Cnous (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires). Chaque académie a son propre Crous et chacun a ses propres caractéristiques. Ces centres existent depuis plus de 60 ans et proposent des aides et des services aux étudiants.

Le Dossier Social Etudiant (ou DSE) est la procédure unique de demande de bourse et de logement en résidence universitaire. Le Dossier Social Étudiant doit être constitué chaque année. L’étudiant, ou futur étudiant, doit faire sa demande sur le site MesServices.etudiant.gouv.fr à partir du 15 janvier jusqu’au 31 mai , pour la rentrée universitaire suivante, avant même de connaitre le résultat du BAC ou de ses examens.

Attention, pour prétendre à une bourse sur critères sociaux et/ou un logement CROUS, il est indispensable de remplir son DSE.

Tu dois te munir de ton Identifiant National Étudiant (inscrit sur ton relevé des notes aux épreuves anticipées au bac) ainsi que l’avis fiscal 2016 de tes parents (sur le revenu 2015). Tu pourrais ainsi renseigner le champ “Revenu Brut Global” et le champ “Revenu Fiscal de Référence”.

Les étapes pour remplir son DSE

1 – La simulation de bourse

Pour cela, il suffit d’indiquer le montant des ressources pour l’année 2015, le nombre de frères et sœurs attachés au foyer fiscal de tes parents et la distance entre le domicile et l’établissement d’enseignement prévu. Les ressources et les charges familiales sont notées en « points de charge. » Ces points déterminent ton droit à la bourse et l’échelon de bourse selon un barème national revu chaque année. Chaque enfant à charge fiscale de la famille étudiant dans l’enseignement supérieur t’octroie 4 points de charge. Pour tes autres frères et sœurs, tu auras 2 points de charge supplémentaire. Si la distance entre ton lieu d’étude et le domicile de tes parents est compris entre 30km et 249km, tu auras 1 point de charge. Au delà de 250km, 2 points de charge.

Attention : il s’agit d’un calcul sur le barème en vigueur au moment de la saisie, donc non définitif ! Même si la simulation n’indique pas de bourse, il est donc conseillé de poursuivre la saisie du DSE jusqu’au bout !

 

2 – Saisie du dossier  à partir du 15 janvier 2017

Tu peux remplir ton DSE en ligne via le site « MesServices.etudiant.gouv.fr ». Munis-toi des documents requis, et formule tes vœux d’études. Pour une demande de logement, la liste de toutes les résidences universitaires situées à proximité du lieu d’études est indiquée.

Attention : pour que ton dossier soit validé, il est important d’aller jusqu’au dernier écran !

À la fin de la saisie, tu recevras un mail de confirmation. Le dossier sera ensuite transmis par courrier électronique à ton adresse mail sous 48 heures.

Il est conseillé de le remplir avant le 31 Mai afin que ton dossier soit traité le plus rapidement possible. Les CROUS se sont engagés à verser dès les premiers jours de septembre les bourses sur critères sociaux des étudiants ayant rempli leur dossier avant cette date.

Toutefois, sache que tu as jusqu’au 31 décembre pour faire une demande de bourse et/ou de logement pour l’année en cours, mais dans ce cas là la bourse n’est pas rétroactive, donc tu ne pourras pas la toucher pour les mois ayant précédé le dépôt.

 

3 – Validation du dossier et l’envoi des pièces réglementaires dans les 8 jours

A la réception du dossier papier, il faut vérifier les informations et compléter puis retourner le dossier signé, en y joignant les pièces justificatives demandées. Tous les étudiants doivent fournir une photocopie de l’avis fiscal et un certificat de scolarité pour l’année en cours. Le cas échéant, il faudra aussi fournir les certificats de scolarité des frères et sœurs.

Attention : la demande de bourse ne sera prise en compte qu’à la date de retour de ce dossier papier à l’adresse indiquée, accompagné de tous les documents demandés.

4 – Traitement par le CROUS

Une réponse de principe est envoyée : il s’agit d’une notification (qui n’est pas forcément définitive) par mail en pièce jointe. Elle indique la décision d’attribution ou de rejet de votre demande de bourse et/ou de logement (attribution, liste d’attente, rejet).

C’est l’inscription définitive dans un établissement d’enseignement supérieur qui permet au CROUS de fixer le montant définitif de la bourse (il est conseillé d’aller jusqu’au bout de ces démarches, même si la notification du CROUS indiquait un rejet de la demande). Le CROUS doit donc impérativement recevoir après la rentrée un justificatif prouvant ton inscription. Selon les académies, l’établissement le transmet directement au CROUS ou c’est à l’étudiant de s’en charger.

En cas de changement d’académie, le CROUS d’origine transmet le dossier au CROUS d’accueil qui devient le nouveau guichet unique.

Inspire, du point de vue d’un éclaireur !

Salut ! Moi c’est Nicolas et je suis étudiant en première année du master Politiques Publiques à Sciences Po Paris. Ça fait bientôt 4 mois que je suis devenu éclaireur sur la plateforme Inspire. J’aimerais donc te parler de ce formidable outil à ta disposition gratuitement, de mon point de vue d’étudiant éclaireur.

Inspire, c’est quoi ?

Il s’agit d’une plateforme d’aide à l’orientation. Les lycéens s’inscrivent dessus en indiquant les parcours d’études supérieures qui les intéressent. Les éclaireurs eux, donnent des informations les concernant afin d’aider les lycéens à mieux les connaître. On peut vraiment bien détailler son profil, jusqu’à y ajouter une vidéo, ce qui donne envie aux lycéens de nous contacter. Ainsi, on est plus de 600 éclaireurs à répondre aux questions des 2000 lycéens inscrits jusqu’à présent sur la plateforme. Les questions qu’on nous pose portent sur la méthodologie, la vie sociale et la vie pratique essentiellement. On retrouve aussi des articles travaillés qui parlent des choix de filières ou encore d’Admission Post bac (APB), tu peux cliquer ici pour les regarder.

Inspire, pourquoi ?

Cette plateforme part d’un constat simple. Peu de lycéens sont réellement accompagnés dans leur orientation post-bac. La plupart sont laissés à eux-mêmes face à Admission Post Bac (APB) au moment des choix en Terminale. Avec Inspire, l’idée c’est que les lycéens puissent contacter des éclaireurs (en leur envoyant un message pour commencer à tchater) qui ont fait ou font encore les parcours qui les intéressent. Les éclaireurs peuvent aussi contacter les lycéens qui ont leur bac +1 parmi leurs pistes recommandées, donc qui ont un profil similaire à celui qu’ils avaient au lycée ! Une fois le premier contact passé, la plateforme nous invite ensuite à appeler le lycéen directement si celui-ci le souhaite !

Je trouve ça très gratifiant la possibilité de conseiller un lycéen et donc de suivre son évolution. Personnellement, j’ai pris un peu de temps pour écrire un petit message à plus d’une vingtaine de lycéens intéressés par Sciences Po. Si tous ne m’ont pas répondu, ceux qui l’ont fait avaient une vraie motivation pour ce projet. Grâce à Inspire, je me suis senti fier de pouvoir apporter des informations et de la valeur à des lycéens que j’ai appris à connaitre. En tant que lycéen j’aurais aimé avoir accès à un tel outil. Je me mets à leur place et je pense que, suite à ces échanges, on peut gagner en confiance, en ayant une vision plus claire de son orientation. Les conseils qu’apportent les éclaireurs lèvent souvent leurs doutes et les rend encore plus motivés et ambitieux ensuite.

Inspire, comment s’en servir ?

Une fois inscrit, la plateforme est très épurée et simple d’accès.

Dès qu’un lycéen nous contacte ou nous répond, un mail nous est automatiquement envoyé. Les lycéens reçoivent aussi un mail alerte pour les prévenir de nos réponses. Ainsi, pas besoin d’aller vérifier tous les jours l’état de nos conversations !  Beaucoup de conseils sont donnés directement sur le site Inspire pour réussir nos échanges. On peut les retrouver dans la charte de l’éclaireur, des vidéos d’explication et la FAQ. L’équipe d’Inspire organise même des formations pour les éclaireurs afin de leur apprendre à se servir au mieux de la plateforme.

J’ai pu participer à deux d’entre elles et j’en ai retenu l’importance de se montrer disponible et bienveillant, d’être honnête tout en restant nuancé dans nos propos, de rester humain et à l’écoute, et de s’intéresser à la personne à laquelle on s’adresse. Ces conseils sont aussi vrais pour les lycéens que pour les étudiants. Personnellement, mes échanges les plus productifs sont ceux qui respectent ces conditions.

N’hésite plus à t’inscrire sur Inspire en cliquant ici ! Tu y trouveras une communauté d’éclaireurs dévoués à aider tous les lycéens à réussir leur orientation 😉

Le Tour de l’Inspiration avec ASTUCE-Lycéens à Lyon !

Le Tour de l’Inspiration organise une étape en collaboration avec l’association ASTUCE-Lycéens (Association des tuteurs pour la Culture et l’Épanouissement) ! Petit tour d’horizon sur cette association que tu retrouveras samedi 17 décembre à l’INSA Lyon.

Créée en 2006 sur le campus de l’EM Lyon Business School, ASTUCE-Lycéens a pour but de promouvoir l’égalité des chances et de lever l’autocensure des lycéens lyonnais.

L’association est composée de 4 membres permanents  étudiants à l’EM Lyon Business School et d’une équipe de plus de 200 étudiants tuteurs. Elle travaille avec de nombreux partenaires dont Trait d’Union Multi campus Multi quartiers et soutient son programme d’ouverture sociale.

L’équipe est surtout composée d’étudiants issus de classes préparatoires et est soudée autour de vraies valeurs d’échange et de partage. Intéressés par l’associatif, les membres de l’association ont à cœur d’aider les lycéens de la même manière qu’ils ont pu être aidés quand ils étaient eux-mêmes lycéens. Ils partagent aussi le sentiment que les lycéens ne sont pas suffisamment accompagnés vers le supérieur et que leur manque de connaissance sur leur choix possibles après le BAC peut les limiter. L’association voit en la jeunesse de ses membres une vraie force. Quoi de mieux qu’un jeune pour parler à des jeunes ?

ASTUCE-Lycéens a ainsi pu proposer de nombreux services à plus de 450 lycéens dont 200 actuellement. Les lycéens sont accompagnés sur la seule base du volontariat. L’association ne refuse donc personne ! Les tuteurs se déplacent dans les lycées et aident les lycéens à revoir des notions de cours. Ils peuvent aussi aider les lycéens à faire leurs devoirs. Des élèves issus de classes préparatoires sont aussi accompagnés par les tuteurs. Chaque lycéen dispose de son propre tuteur avec lequel il peut bénéficier d’un échange personnalisé. Les étudiants peuvent raconter leur expérience du supérieur et répondre aux questions des lycéens. Comment trouver et payer son logement ? Comment s’organiser dans le supérieur ? Autant de questions que tu pourras aussi poser pendant l’étape du Tour de l’Inspiration de Lyon samedi prochain !

ASTUCE-Lycéens organise également ses propres événements. Des sorties culturelles à Lyon, Toulouse ou Paris par exemple. Une soirée des Talents, où des lycéens et leur tuteurs montent sur scène pour danser, chanter ou encore faire du théâtre. L’association organise aussi un « Game of T-Rhône » (saluez le jeu de mot !) en début d’année où les lycéens rencontrent leur tuteurs autour d’événements sportifs  ! Elle espère bientôt pouvoir organiser une journée des métiers où des professionnels viendront parler de leur métier. ASTUCE-Lycéens a aussi pour projet un atelier Ciné-débat avec les lycéens, avec projection de film.

Si tu veux suivre leurs actions, tu peux d’ores et déjà faire un tour sur leur site internet ou jeter un œil à leur compte Twitter et à leur page Facebook en cliquant ici !

En attendant la journée du samedi 17 décembre, tu peux aussi visiter le site du Tour de l’Inspiration pour voir le programme que nous t’avons préparé !

Prépare-toi à vivre une journée qui s’annonce très inspirante !

Enregistrer

Enregistrer

Caroline, éclaireur du Tour de l’Inspiration !

 

A 22 ans, Caroline est  éclaireur sur la plateforme Inspire et sur le Tour de l’Inspiration. Ayant grandi et fait son collège et son lycée dans un milieu très rural, elle fait un saut dans l’inconnu en intégrant une classe préparatoire à Caen puis en décidant de s’installer à Paris en troisième année de Licence. Retour sur ce parcours bien atypique !

Au lycée, Caroline fait figure de bonne élève. Ses professeurs sont très investis et l’ambiance en classe lui plait beaucoup.

photo-caroline-evrard

Caroline étudiante à la Sorbonne, et éclaireur du Tour

En seconde, le moment des choix n’est pas évident pour elle. Ayant de bonnes notes dans toutes les matières, elle hésite sur le choix de sa série en première. Elle s’oriente finalement en première littéraire, s’opposant à l’envie de quelques-uns de ses professeurs.  En classe de terminale, elle doit de nouveau faire ses choix, mais cette fois pour les études supérieures sur la plateforme APB. C’est vers ses professeurs et vers le site de l’Onisep que notre éclaireuse s’oriente pour envisager son futur. Elle y fait 4 choix et privilégie d’abord une classe préparatoire proche de ses parents à Evreux.

Autour d’elle on lui dit qu’elle a le potentiel pour viser de “grandes prépas” dans des grandes villes, mais le mode de vie citadin ne lui inspire pas confiance. Elle avait alors beaucoup d’a priori sur la vie en ville, qu’elle allait découvrir. C’est donc avec beaucoup de courage que Caroline choisit un établissement dans un grand lycée de Caen. Elle indique qu’elle souhaite y être en internat. Ayant été prise pour son premier choix, elle découvre alors un environnement très différent du sien jusqu’alors.

Ce qu’elle retient de ses premiers moments dans le supérieur c’est la nouveauté. Un peu tendue pendant les vacances qui précèdent la rentrée, elle apprend la vie en collectivité à l’internat, et se constitue en deuxième année un groupe d’amis solides avec lequel elle organise ses devoirs comme ses temps libres. Elle devient très autonome et prend sa voiture pour rentrer chez elle les week end, les trajets en train pour se rendre à Caen depuis chez elle n’étant pas directs. Elle apprend à travailler dans des espaces communs ou en bibliothèque, chose qu’elle n’avait pas l’habitude de faire jusqu’à présent.

Et elle s’y plaît ! On lui avait dit que ses notes allaient chuter par rapport au lycée, ce qui fut vrai : elle se rappelle de sa première note de 4/20 en anglais, qui lui  a tout de même permis de prendre du recul par rapport à la notation en classe préparatoire. Car l’objectif principal en intégrant une classe préparatoire reste de réussir ses concours. C’est d’ailleurs un moment que Caroline a abordé sans pression et qui lui a permis de révéler son potentiel. En troisième année, elle s’oriente vers l’Université Paris Sorbonne à Paris, puis vers un master de Conception et Direction de Projets Culturels, avant d’entamer sa deuxième année en Muséologie et Nouveaux médias.

Aujourd’hui Caroline a pris de la distance par rapport à son parcours. Elle a à cœur d’incarner cette personne plus grande qu’elle aurait aimé rencontrer pour être conseillée et guidée. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est devenue éclaireur du Tour de l’Inspiration et sur la plateforme d’aide à l’orientation Inspire.
Son conseil aux lycéens : participer le plus possible à des journées portes ouvertes. Sortir du milieu que l’on connaît déjà pour élargir son champ des possibles est pour elle primordial.
Ce qui semblait pour elle un choix difficile au début s’est finalement transformé en une force. La classe préparatoire à Caen l’a  poussée à s’adapter, à s’informer et à accepter les conseils qu’on lui a donnés.

Si tu veux retrouver des parcours comme celui de Caroline, inscris-toi dès à présent au Tour de l’Inspiration de passage à Rouen le 3 décembre prochain à NEOMA Business School en cliquant ici

Caroline a raconté son parcours lors de l’étape rouennaise de l’an dernier. Retrouve son témoignage ici !
Elle a également animé l’atelier « Arbres à Solutions », durant lequel elle a notamment expliqué aux participants la vie étudiante et tous ses aspects (vie pratique, vie sociale, méthodologie) et a pu partager avec eux son expérience de la vie étudiante parisienne !

img_0263

Caroline (à droite) sur l’étape rouennaise du Tour, l’an dernier.

Enregistrer

Le Tour de l’Inspiration avec Envie d’Sup à Rouen !

Envie d’Sup s’associe au Tour de l’Inspiration pour l’étape de Rouen samedi 3 décembre. C’est l’occasion de te présenter cette association que tu retrouveras le jour de l’évènement !
Créée en 2006, Envie d’Sup est une association étudiante labellisée Cordée de la Réussite de NEOMA Business School (première école de commerce de Rouen) qui aide les lycéens rouennais issus de quartiers défavorisés, à prendre confiance en eux et réussir leur orientation.

Ce sont des étudiants de l’école qui animent la Cordée et organisent les différents ateliers à destination des lycéens de manière totalement bénévole. Leur objectif : les aider à prendre confiance en eux et à mieux appréhender leur orientation post-bac !
Tout au long de l’année scolaire, les lycéens y travaillent leur culture générale, revoient leur connaissance de l’actualité, reprennent leur CV, rencontrent des conseillères d’orientation, et ont des discussions avec des Exchange Students (étudiants étrangers en échange universitaire) pour améliorer leur anglais. Les tuteurs leur proposent également des sorties culturelles, l’occasion de visiter les monuments de Rouen et de la capitale. Les tuteurs sont également là pour répondre aux questions plus personnelles des lycéens, les aider à réaliser leur TPE, et pour les accompagner à remplir leurs choix sur Admission Post Bac.

tuteurs envie dsup

Les tuteurs d’Envie d’Sup !

La vingtaine d’étudiants-tuteurs d’Envie d’Sup ont des parcours scolaires divers mais sont tous sensibles aux problèmes d’orientation qu’ils ont connu il y a quelques années tout juste. Parmi eux, Bertrand, un étudiant en deuxième année qui a obtenu un BAC STG en comptabilité finance et entreprise. Pour lui, l’accompagnement des lycéens est une priorité et s’engager sur ce sujet lui paraissait évident. Bertrand est Président de l’association étudiante Envie d’Sup et gère l’équipe engagée de tuteurs bénévoles. Il sera d’ailleurs présent à l’étape du Tour à Rouen pour parler de son parcours depuis le BAC jusqu’en école !
Envie d’Sup n’entend pas s’arrêter là ! L’association compte aussi toucher un public collégien issu de milieux défavorisés, toujours dans l’optique de les accompagner jusqu’à leur entrée dans les études supérieures. L’association souhaite aussi agrandir sa zone d’action, et à terme cherche à toucher des lycéens en dehors de Rouen.
En attendant, Envie d’Sup et Frateli travaillent désormais main dans la main pour organiser cette étape rouennaise du Tour de l’Inspiration, avec un objectif commun : revisiter l’orientation des lycéens !
Pour venir rencontrer Bertrand, les autres tuteurs d’Envie d’Sup et plein d’autres étudiants du coin et venir leur poser toutes tes questions, on t’attend donc à NEOMA Business School le 3 décembre prochain !
Les inscriptions sont encore ouvertes, réserve vite ta place !

Kevin, éclaireur du Tour de l’Inspiration !

capture-decran-2016-10-31-a-12-19-56

À 22 ans, Kevin est un éclaireur du Tour de l’Inspiration originaire de Guadeloupe. Il est actuellement étudiant en première année de master en philosophie à la Sorbonne.

Un bon élève, proche de ses profs avec une personnalité déjà affirmée au lycée
Au lycée, Kevin fait figure de bon élève comme en atteste sa moyenne de 16,94 au bac. Ses bonnes notes dans toutes les matières lui posent même problème pour choisir sa filière. Quelle filière choisir quand on est excellent partout ? Sa mère, n’ayant pas fait d’études très longues ne peut pas vraiment l’aider. Ce sont ses professeurs qui le motivent et le poussent à choisir S. Il faut dire que dans son lycée, Kevin est très encadré et très proche de ses professeurs. En seconde, alors que personne ne voulait bosser, lui en voulait toujours plus de la part des professeurs. Sa proximité avec eux lui vaut les railleries de ses camarades et il se sent un peu exclu. La Première et la Terminale se passent beaucoup mieux.

Sciences Po en ligne de mire
Kevin pense à intégrer Sciences Po Paris depuis qu’il est en seconde. Il veut travailler dans les relations internationales en tant que consul ou ambassadeur et Sciences Po est la voie royale pour lui. Il passe par le programme égalité des chances de son lycée pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé et se préparer au concours.

Kevin manque de peu l’admission sur mention très bien (cette procédure n’existe plus aujourd’hui) et manque de peu le concours écrit qu’il part passer à Paris. Il ne peut même pas passer les écrits communs des IEP, car la sélection a lieu pour lui en Guadeloupe, un jour après son arrivée à Paris où il était venu passer le concours de Sciences Po Paris. Il n’a donc pas le temps de rentrer pour les passer. La perspective de faire Sciences Po à la sortie du Bac s’éloigne mais Kevin est déterminé, il n’est pas prêt de s’arrêter là !

4 années en prépa
Il tentera de rentrer en master après trois ans de classe préparatoire aux grandes écoles, mais il passe à quelques points à nouveau après avoir été admissible. Toutefois, il ne baissera pas les bras et trouvera un parcours qui lui correspond.

Kevin fait quatre années en prépa, rien que ça ! Il commence par une prépa lettres et sciences sociales au lycée Henri IV et fait alors parti des 550 dossiers retenus parmi les 10 000 candidatures. Pour l’anecdote, il apprend le jour de sa rentrée qu’il est en prépa purement littéraire (sans maths). Mais lui pensait être en prépa littéraire avec des maths ! Tout ça à cause d’une inattention sur Admission Post Bac (APB). En fait pour lui qui n’est pas fan de maths, c’est un mal pour un bien ! Mais en décembre déjà, il se rend compte qu’il a beaucoup de notions à rattraper… Il ne retrouve pas la même proximité qu’il avait avec ses professeurs au lycée et n’y a pas le classement espéré. Il part alors d’Henri IV à la fin de sa première année, sans avoir pu vraiment s’y épanouir scolairement.

En deuxième année Kevin intègre le lycée Molière à Paris où il y restera deux ans au total. Ça va mieux pour lui. Il retrouve un encadrement qui lui plait davantage : des professeurs plus à l’écoute, des relations plus personnalisées… Du coup, ses résultats suivent : il est dans les cinq premiers de sa prépa. Il est aussi marqué par sa professeure de philosophie qui lui fait prendre gout pour la matière. Toutefois, il a l’impression que la majorité des élèves ne sont pas aussi ambitieux que lui… Quelque part, il reste sur sa faim.

Du coup il retourne à Henri IV pour sa quatrième année de prépa. Et cette fois, ça se passe très bien ! Il a l’impression de redécouvrir Henri IV. Ses deux ans à Molière lui ont permis d’acquérir la rigueur nécessaire et lui ont donné suffisamment « faim » pour réussir sa quatrième année. Suite à cette année il décide de continuer sur sa « lancée philosophique » et intègre donc l’université Paris I – la Sorbonne avant de devenir éclaireur du Tour de l’Inspiration !

Son conseil aux lycéens
« Faites vos choix scolaires en fonction de ce que vous aimez et renseignez-vous sur le nombre d’années, osez, ne vous autocensurez pas ! » Pour plus de conseils, retrouve le sur la plateforme Inspire.

Les étudiants éclaireurs sur les start-in blocks !

Plus d’une vingtaine d’étudiants éclaireurs bienveillants, en grande partie membres de la communauté Frateli, se sont réunis le temps d’une après-midi à Paris pour cette rentrée des éclaireurs.

L’objectif : échanger entre éclaireurs venus de toute la France pour qu’ils puissent plus facilement t’accompagner dans ta vie de lycéen et de futur étudiant. C’était le moment de parler avec eux d’Inspire, la première plateforme d’orientation post bac solidaire te permettant de contacter plus de cinq cent éclaireurs dont les parcours d’études  t’intéressent, et de leur poser toutes les questions que tu souhaites ! L’opportunité également de les préparer aux grandes étapes du Tour de l’Inspiration, des événements organisés partout en France où des étudiants éclaireurs de ta région te racontent leur parcours inspirants. Ce sera également l’occasion pour toi de leur poser tes questions concernant la plateforme APB, tes choix d’orientation après le bac, de la vie étudiante et d’avoir plein de trucs et astuces pour aborder le supérieur sereinement ! N’hésite pas à regarder si le Tour de l’Inspiration passe dans ta ville, tu pourras alors t’inscrire et profiter d’une après-midi riche en émotions et en informations !

Tu peux  d’ores et déjà leur en parler en ligne sur la plateforme Inspire, où il te suffira de créer ton compte en quelques clics et : tu pourras discuter avec plus de cinq cent éclaireurs aux parcours très variés, sur tous les sujets que tu souhaites.

Mais qui sont ces étudiants éclaireurs ?! Motivés et touchés par les questions d’égalité des chances et de soutien à destination des lycéens, ils ont réussi à atteindre des filières sélectives alors que rien n’était gagné pour eux. Ayant eux-mêmes pu bénéficier de conseils bienveillants d’étudiants quand ils étaient au lycée, ils ont à cœur de rendre ce qu’ils ont reçu. Ils sauront te montrer les solutions qu’ils ont trouvées à leurs problèmes administratifs, scolaires ou extra-scolaires et à te motiver pour viser plus haut dans tes ambitions !

Kick off 2016

Aafaf est l’une d’entre eux. A 21 ans, elle a derrière elle deux années de prépa qui lui ont permis d’intégrer l’école de commerce NEOMA Business School à Reims. Du lycée, elle garde de très bons souvenirs même si elle se souvient de sa professeure de maths de seconde qui avait dit à sa mère qu’elle n’avait simplement pas le niveau. Pour elle qui avait toujours eu de bons résultats sans trop travailler, ça a été une prise de conscience. Ce jour-là, elle a pris la décision de ne plus jamais se reposer sur ses lauriers. Forte de ses expériences, elle est plus que jamais volontaire pour te parler de son parcours et échanger avec toi.

Kick off 2016

Yassin lui, est en prépa pour intégrer l’école de commerce Kedge Paris. Il ne garde pas d’excellents souvenirs du lycée où il s’est senti bridé. Scolarisé en zone d’éducation prioritaire, il se souvient d’un rendez-vous où on  lui avait conseillé de s’orienter vers un BTS après avoir vu que ses parents n’avaient pas fait de longues études. Mais ce n’était pas du tout ce qu’il souhaitait faire ! C’est ce manque de soutien et d’écoute dans la vie du lycéen qui l’a motivé aujourd’hui à s’engager en tant qu’éclaireur.

Comme Aafaf et Yassin, chaque éclaireur a ses propres raisons de s’engager, liées à son expérience lycéenne et étudiante. Tu trouveras certainement un éclaireur qui a connu des difficultés que tu connais, les questions que tu te poses, et  dont le discours te parlera particulièrement !
N’attend plus pour créer ton compte sur Inspire et pour contacter les étudiants dont le parcours t’intéresse !
Et pour rester informé(e) des étapes du Tour de l’Inspiration, tu peux liker notre page Facebook !

 

 

Enregistrer

  • 1
  • 2