Caroline, éclaireur du Tour de l’Inspiration !

partager via :

 

A 22 ans, Caroline est  éclaireur sur la plateforme Inspire et sur le Tour de l’Inspiration. Ayant grandi et fait son collège et son lycée dans un milieu très rural, elle fait un saut dans l’inconnu en intégrant une classe préparatoire à Caen puis en décidant de s’installer à Paris en troisième année de Licence. Retour sur ce parcours bien atypique !

Au lycée, Caroline fait figure de bonne élève. Ses professeurs sont très investis et l’ambiance en classe lui plait beaucoup.

photo-caroline-evrard

Caroline étudiante à la Sorbonne, et éclaireur du Tour

En seconde, le moment des choix n’est pas évident pour elle. Ayant de bonnes notes dans toutes les matières, elle hésite sur le choix de sa série en première. Elle s’oriente finalement en première littéraire, s’opposant à l’envie de quelques-uns de ses professeurs.  En classe de terminale, elle doit de nouveau faire ses choix, mais cette fois pour les études supérieures sur la plateforme APB. C’est vers ses professeurs et vers le site de l’Onisep que notre éclaireuse s’oriente pour envisager son futur. Elle y fait 4 choix et privilégie d’abord une classe préparatoire proche de ses parents à Evreux.

Autour d’elle on lui dit qu’elle a le potentiel pour viser de “grandes prépas” dans des grandes villes, mais le mode de vie citadin ne lui inspire pas confiance. Elle avait alors beaucoup d’a priori sur la vie en ville, qu’elle allait découvrir. C’est donc avec beaucoup de courage que Caroline choisit un établissement dans un grand lycée de Caen. Elle indique qu’elle souhaite y être en internat. Ayant été prise pour son premier choix, elle découvre alors un environnement très différent du sien jusqu’alors.

Ce qu’elle retient de ses premiers moments dans le supérieur c’est la nouveauté. Un peu tendue pendant les vacances qui précèdent la rentrée, elle apprend la vie en collectivité à l’internat, et se constitue en deuxième année un groupe d’amis solides avec lequel elle organise ses devoirs comme ses temps libres. Elle devient très autonome et prend sa voiture pour rentrer chez elle les week end, les trajets en train pour se rendre à Caen depuis chez elle n’étant pas directs. Elle apprend à travailler dans des espaces communs ou en bibliothèque, chose qu’elle n’avait pas l’habitude de faire jusqu’à présent.

Et elle s’y plaît ! On lui avait dit que ses notes allaient chuter par rapport au lycée, ce qui fut vrai : elle se rappelle de sa première note de 4/20 en anglais, qui lui  a tout de même permis de prendre du recul par rapport à la notation en classe préparatoire. Car l’objectif principal en intégrant une classe préparatoire reste de réussir ses concours. C’est d’ailleurs un moment que Caroline a abordé sans pression et qui lui a permis de révéler son potentiel. En troisième année, elle s’oriente vers l’Université Paris Sorbonne à Paris, puis vers un master de Conception et Direction de Projets Culturels, avant d’entamer sa deuxième année en Muséologie et Nouveaux médias.

Aujourd’hui Caroline a pris de la distance par rapport à son parcours. Elle a à cœur d’incarner cette personne plus grande qu’elle aurait aimé rencontrer pour être conseillée et guidée. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est devenue éclaireur du Tour de l’Inspiration et sur la plateforme d’aide à l’orientation Inspire.
Son conseil aux lycéens : participer le plus possible à des journées portes ouvertes. Sortir du milieu que l’on connaît déjà pour élargir son champ des possibles est pour elle primordial.
Ce qui semblait pour elle un choix difficile au début s’est finalement transformé en une force. La classe préparatoire à Caen l’a  poussée à s’adapter, à s’informer et à accepter les conseils qu’on lui a donnés.

Si tu veux retrouver des parcours comme celui de Caroline, inscris-toi dès à présent au Tour de l’Inspiration de passage à Rouen le 3 décembre prochain à NEOMA Business School en cliquant ici

Caroline a raconté son parcours lors de l’étape rouennaise de l’an dernier. Retrouve son témoignage ici !
Elle a également animé l’atelier « Arbres à Solutions », durant lequel elle a notamment expliqué aux participants la vie étudiante et tous ses aspects (vie pratique, vie sociale, méthodologie) et a pu partager avec eux son expérience de la vie étudiante parisienne !

img_0263

Caroline (à droite) sur l’étape rouennaise du Tour, l’an dernier.

Enregistrer